Le mal de dos le mal du siècle

Posted by on Juin 28, in BLOG sur la santé | 0 comments

Le mal de dos le mal du siècle

Véritable mal du siècle, le mal de dos touche plus de 60 % de la population des pays industrialisés.

Petits ou grands, gros et minces… Il ne semble épargner personne !

Il s’est d’ailleurs tant banalisé qu’il n’est plus considéré comme une maladie à part entière, mais plutôt comme une fatalité…

Or, le principal progrès réalisé dans ce domaine consiste à prévenir le mal pour mieux l’éviter.

Si ce mal est présent, s’il vous « ronge » petit à petit et empoisonne vos nuits comme vos jours, alors sachez que l’on peut le soulager efficacement !

Plus de 90 % des douleurs dans cette zone peuvent être guéries par vous-même avec l’aide et les conseils d’un thérapeute.

Le but dans la médecine douce est d’aider le patient à prendre conscience de son corps et de traiter la cause de sa pathologie pour une meilleure auto guérison.

 

Personnes ou des professions dites « à risques » ?

 

  • Si vous travaillez en position fixe – assise ou debout -, vous faites bel et bien partie du groupe de personnes souvent victime de douleurs dorsales :

→   Celles qui restent debout toute la journée : vendeurs/vendeuses, coiffeurs, préposés au comptoir…

→   Celles qui passent beaucoup de temps au volant : routiers, livreurs, chauffeurs de cars, VRP…

→  Celles qui passent de longues heures assises alors que leur poste de travail est mal adapté : secrétaires, informaticiens, cadres, employés de bureau…

  • Si vous vous déplacez sans arrêt, vous vous exposez également à des problèmes de dos : agriculteurs, personnel infirmier et hospitalier, déménageurs, manutentionnaires, travailleurs du bâtiment…

 

Des chercheurs hollandais ont passé au crible 61 professions durant plusieurs mois. Parmi les plus exposées, vous trouverez les carreleurs, les couvreurs, les plâtriers, les chauffeurs de bus et de poids lourds…!

 

 

Voici quelques postures ou conseils antidouleur qui vont soulager petit à petit votre mal de dos :

 

 

  • Posez un coussin par terre pour votre tête. Tout en douceur, couchez-vous sur le sol ou sur un tapis et pliez vos jambes. Amenez lentement les genoux sur votre poitrine et enfermez-les dans vos bras, mais ne forcez jamais, tout doit se faire dans la détente. Restez dans cette position 5 à 10 minutes, puis roulez sur le côté et redressez-vous.
  • Placez-vous face à un mur – à une vingtaine de cm. Mettez-vous à genoux, allongez-vous et ramenez vos genoux vers la poitrine. Tendez vos jambes en hauteur l’une après l’autre, tout en prenant appui sur le mur. Gardez cette position une bonne dizaine de minutes. Recommencez l’opération plusieurs fois dans la journée.

 

En partant de la 1ere position, couché sur le sol ou sur un tapis écarté vos bras en croix, regarder le plafond et pliez la jambe gauche. Sans bouger les bras et la tête, laissez doucement la jambe gauche se coucher sur votre côté droit puis tendez la jambe sans forcer. Rester dans cette position tout en vous relaxant dans votre respiration.

 

En cabinet, j’aide et je conseille les personnes pour ce type de pathologies, alors n’hésitez pas à me contacter.

 

Le shiatsu, le reiki et les exercices de pleine conscience sont le plus souvent utilisés lors d’un traitement.

Vous avez également la possibilité de pratiquer le Makko Ho

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *